06 03 22 54 23HALLE DES SPORTS Jean & Henri BALSON - Avancée Porte de Metz - 54200 TOUL

Tag: site internet AMT

Est-Républicain – Les sportifs toulois sur le terrain du net

Est-Républicain – Les sportifs toulois sur le terrain du net

Article publié dans L’Est Républicain, Samedi le 19 Octobre 2019 / Toul-région / Toul

Pour faire connaître leurs activités, de plus en plus de clubs passent par les réseaux sociaux.
Ces derniers mois plusieurs associations ont fait de Facebook leur support de communication. Petit tour d’horizon.

L’attractivité d’un club, ce n’est plus seulement le résultat brut du dimanche soir publié le lundi matin dans la gazette locale. A l’été 2018, nous avions plongé le nez dans la galaxie web de la quarantaine d’associations sportives touloises et passé en revue sites, blogs, pages Facebook. Constat : pas toujours simple de développer un outil informatif et attractif. Passer par un pro, cela coûte cher. Alors, il y a les astuces, comme utiliser les compétences d’un membre du club, d’un étudiant. Parfois cela donne de beaux résultats.

15 mois plus tard, nous sommes retournés scruter cet univers virtuel. La plupart des clubs ont gardé leur armature web, l’enrichissant au fil des mois. Sur celle des kayakistes, on peut même lire de la poésie. Les ARTS MARTIAUX TOULOIS ont délaissé leur blog pour passer sur un vrai site. L’US Toul athlétisme est en transition, travaillant sur une plateforme plus performante. En majorité, le mot d’ordre est sobriété. Des photos et vidéos agrémentent parfois la lecture.

Ces derniers mois, plusieurs associations ont fait de Facebook un réel support de communication. Exemple avec le FC Toul : 1.446 followers. Suivent d’autres champions de la visibilité : Ovalie-Club (789), Gym (637), Jeunes Citoyens (601). Dans le top 10, on retrouve Alliance Judo Toulois, Nouvelle génération touloise, Tennis-Club, Noble Arts Toulois, US Toul natation, US Toul athlé. Plus traditionnels dans leur approche, utilisant avec parcimonie le réseau social : cyclos, archers, tireurs, patineurs. Rayon progression, toujours le FC Toul : + 1.325 fans en 15 mois. Durant cette période, Gym, JCA, US Toul natation ont eux aussi gagné en notoriété web. Dernière page Facebook née en juillet : celle du Royal Kick Boxing avec 45 fidèles.

Est-Républicain – Les ARTS MARTIAUX TOULOIS : une ambition intacte

Est-Républicain – Les ARTS MARTIAUX TOULOIS : une ambition intacte

Article publié dans L’Est Républicain, Jeudi 19 Septembre 2019 / Toul-région / Toul

Dans le paysage sportif de la cité des Leuques, les Arts Martiaux Toulois sont une institution.
Après une rentrée le 2 septembre, le club affiche une belle forme avec nouveautés et projets dans les cartons.

L’histoire
Le Judo-Club Toulois est né en 1961. Le commissaire de police était le premier président.
En 1983, Michel D’Hiver devient le troisième à ce poste. Devenu AMT, le club devient un bastion du sport local.
Les sections
Elles sont au nombre de 8 et se partagent 31 heures de créneaux horaires à la salle Balson. On y pratique le taekwondo, le kick boxing/boxe thaï (prisée par les lycéennes),
la boxe anglaise, le qi-gong, le karaté, le krav maga (dérivé de la self-défense), le jiu-jitsu brésilien/judo ne waza (souvent pratiqué par des professions liées à la justice) et le savate/boxe française.

Le club, avec environ 300 licenciés, est un habitué des titres et podiums nationaux.

Public
Loisirs, santé, bien-être, compétition, enfants, adolescents, adultes. Accueillant le public handicapé, les AMT furent pionniers sur le sujet à Toul dans les années 90.
L’encadrement
Il y a vingt enseignants diplômés d’État et/ou fédéraux et cinq assistants coachs : encourager les vocations dans la transmission des savoirs martiaux et des valeurs du club.
Une autre communication
Moins de papier et un nouveau site web : www.artsmartiauxtoulois.fr, appelé à devenir la vitrine du club.
Boxe anglaise
Une nouveauté. Dans leurs rangs, les AMT comptent Dylan Colin, triple champion du monde de savate, passé à la boxe anglaise en pro. Son père, Daniel, est prévôt diplômé (entraîneur).
L’avenir
Michel D’Hiver l’affirme : « Pour progresser, les AMT devront un jour évoluer dans une structure dédiée au combat. L’idéal serait 250 m² de dojo et 250 m² de salle de boxe ».

Informations et horaires : par le site web et au 06 03 22 54 23.

« Mutualiser, créer des passerelles entre sections ». Michel D’Hiver, président des AMT.